Dclic formation
Publié le - 847 clics -

On vous présente une formation sur la bientraitance

De nombreuses institutions dans le secteur sanitaire, social et médico-social se préoccupent de la relation entre professionnels de santé et patients. La formation bientraitance est une démarche intervenant sur les libertés et les droits des patients, les préventions d’une quelconque violence de ces patients de la part des personnels. Non seulement contraire de maltraitance mais aussi une procédure de bien accueillir et d’accompagner les patients dans une culture de bientraitance.

L’apport de la bientraitance tout en déterminant les facteurs d’une maltraitance.

La formation consiste en premier lieu à la définition de la bientraitance. Une définition globale mais aussi dans le sens éthique et juridique. Ensuite, il faut déterminer les différents facteurs de maltraitance comme les facteurs individuels, les facteurs collectifs ou les facteurs institutionnels tout en proposant des actions d’amélioration pour transformer les maltraitances en bientraitances au quotidien.

Les différents aspects de la bientraitance.

La bientraitance peut se présenter sous différents aspects. Sur le soin relationnel, il y a l’écoute et la disponibilité. Le respect de la personne doit être maintenu quelques soient ses valeurs, ses croyances, ses choix de vie et ses liens sociaux. L’autonomie également doit être maintenue développée. L’environnement doit être adapté à chaque type de patient tout en exigeant le professionnalisme.

La définition des maltraitances et ses différentes formes.

Il faut savoir ce qu’est la maltraitance en soulevant toutes les différentes formes comme la maltraitance psychique ou morale, la maltraitance physique, la maltraitance financière et matérielle, la maltraitance médicale, la négligence et la privation des droits. Les sources peuvent être multiples comme le manque de confiance, le manque de communication, le jugement, l’infantilisation, etc.

La bientraitance envers les patients.

Afin d’établir la bientraitance envers les patients, il faut savoir certains points. Il faut identifier les besoins du patients ; s’adapter au type de patient, jeune ou âgé ; établir une communication adéquate, verbale ou non verbale, en vouvoyant ou en tutoyant ; le regard ; le toucher ; l’empathie ; etc. Il faut également le respect total des droits et des libertés des patients.

Vous voulez discuter, diffusez votre message au sujet de notre post !